Accéder au contenu principal

Silence, la violence de Sylvie Girardet et Fernando Puig Rosado


Double partage : ici et sur Tout pour apprendre car ce livre est une pépite.

Présentation éditeur
"Collection pour former des "citoyens en herbe".
Des thèmes autour du "Vivre ensemble", au programme du cycle 2.
Des fables pour provoquer la discussion sur des sujets difficiles.
Dans cet ouvrage, les conflits surgissent vite entre les hommes. A travers des fables illustrées avec humour, des animaux par leur comportement démontrent qu'il y a toujours une alternative à la violence.
"
64 pages- 7,20 €

Avis 


Un livre destiné aux enfants très bien réalisé.
Des illustrations simples claires et bien choisies.
6 scénarios avec mise en place de l'histoire, puis 3 propositions de réponse à la situation. L'enfant ou les enfants s'exprime(nt) autour de celles-ci. Ensuite une page rappel "Petits et grands parlons-en", cette page reprend les trois propositions et ajoute des questions afin de s'identifier ou non à la situation, afin de pouvoir exprimer ses émotions et afin de choisir sa propre réponse.
Si les réponses "bagarres et coups" sont dévalorisées, l'enfant peut cependant choisir entre différentes options, ce qui lui permet de garder son libre-arbitre et de réfléchir à ce qui lui semble bien, mais aussi à l'attitude qu'il peut choisir. On sort ainsi des "ce n'est pas bien" sans donner de réponses alternatives et des "il faut" injonctifs et qui finalement n'incitent pas à penser par soi-même.
Enfin, parce que décidément ce livre est une pépite, la variété des situations proposées permet d'aborder différents thèmes :

  • "Le ver de terre et les oiseaux" ou "comment réagir lorsqu'on veut la même chose ?"
  • "Le chameau et les dromadaires" ou "comment réagir face à la différence?"
  • "Loups contre loups" ou "comment réfléchir aux origines de certaines guerres" et "lorsqu'on veut le même territoire"
  • "Le chat et la souris" ou "faut-il chercher un coupable à tout prix ?"
  • "La taupe et les ouistitis" ou "comment cohabiter lorsqu'on a des besoins différents ?"
  • "Le gros cochon et le petit cochon" ou "comment réagir lorsqu'on se sent menacé ?"
Conclusion : Une pépite à lire et relire !

Extraits ci-dessous :


Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt !

 

Ici, inscription à la newsletter pour ne manquer aucun billet (si le cadre ne s'affiche pas, supprimez addblock le temps de valider) :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF : "Essais encore"

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou. L'entêtement finira bien par payer...

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.

Donc une fois encore, il s'agit d'une proposition. La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).**
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispensable pour un meilleur langage des enfants... Chouette encore plus d'enfants envoyés très tôt chez l'orthophoniste car ne rêvons pas, les petites cases suivront, les attentes seront là.

On nous dit que les enfants réussissent mieu…

Un sondage pour les familles sans école (clos)

Aujourd'hui je vous propose un sondage réservé aux familles sans école ou qui envisagent de l'être. Attention si CNED réglementé je vous demande de ne pas le compléter. En effet, le CNED réglementé ne subit pas les mêmes contrôles et nécessite l'autorisation de l'inspecteur d'académie. Je pense que pour bien représenter l'instruction en famille (avec le CNED réglementé, il s'agit d'instruction à domicile), pour éviter un nouvel amalgame qui justifierait une fois encore le rognage de droits, il est important d'obtenir un cliché sur l'instruction en famille et les cours par correspondance (CNED libre et autres cours).

L'intérêt de ce sondage est de :
- poursuivre le travail d'information auprès du grand public que je me suis fixé
- casser les préjugés, idées préconçues erronées de certains élus
- fournir un outil pour réagir face aux nouvelles menaces contre l'instruction en famille

Le sondage est à retrouver ici. Les questio…