mercredi 26 juillet 2017

Requête contre le décret rejetée


L'association LED'A (Les enfants d'abord) et différentes associations pour des écoles hors contrat avaient déposé une requête afin "d'annuler pour excès de pouvoir le décret n° 2016-1452 du 28 octobre 2016 relatif au contrôle de l'instruction dans la famille ou des établissements d'enseignement privés hors contrat."

Or cette requête a été rejetée par le Conseil d'Etat le 19 juillet 2017 (lien)
Merci au Collect'IEF d'avoir relayé l'information. Après hésitation, puisque ce blog se veut aussi un reflet de l'actualité des familles sans école, j'ai moi-même choisi de vous en parler . Sans y croire, j'espérais que la liberté des familles et le respect du rythme unique de chaque enfant seraient ré-affirmés, ce n'est pas le cas. Comme expliqué sur ce blog, il est toutefois toujours possible de mieux privilégier le rythme de son enfant à la maison qu'à l'école.

Quelques précisions : 

Décret 

Le décret et son commentaire sont à lire ici.
Le point positif est l'imposition d'un entretien autour des supports de l'enfant. Auparavant, trop de personnes en charge du contrôle ne regardaient pas les supports, les réalisations de l'enfant... 
Les points négatifs : obligation de viser les objectifs des cycles (cycle 2 : CE2, cycle 3: 6e, cycle 4 : 3e) et de réaliser des exercices écrits OU oraux. Auparavant, seuls les objectifs du cycle 4 étaient imposés et aucun exercice n'était imposé dans les textes législatifs.

Circulaire

En avril, une circulaire a repris ce décret. Elle est visible et commentée
Elle précise et ajoute différents points imposables au personnel de l'Education Nationale. 
Points négatifs : elle reprend les objectifs des cycles et les exercices. Et, une fois encore, hélas, elle jette la suspicion sur les familles avec une surveillance accrue.
Points positifs : le premier contrôle sert de référence aux autres, choix des parents à prendre en compte, liberté pédagogique officiellement possible et, même si les objectifs des cycles sont visés, aucune référence à une classe d'âge.

Ici, je vous propose également un billet autour des exercices écrits ou oraux. 

Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt ! 

Mes livres sur l'instruction à domicile : 


Ici, inscription à la newsletter pour ne manquer aucun billet (si le cadre ne s'affiche pas, supprimez addblock le temps de valider) :

2 commentaires:

  1. Moche...
    Quid des enfants "spéciaux" ou handicapés ?

    Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet... Il sera plus important encore de rappeler "La progression retenue doit être compatible avec l'âge de l'enfant et son état de santé" (décret, article 1- Article D.131-12)

      Supprimer