Accéder au contenu principal

Quelle orientation pour nos enfants ?

orientation

   Nos enfants grandissent et la question de leur avenir se précise.

Examens ou pas examens ?

  • Le bac semble aujourd'hui apparaître comme un incontournable, mais est-ce le cas ?                Le bac en soi représente finalement peu de choses. Pas pour le jeune qui le prépare bien sûr. Tous les anciens bacheliers se souviennent certainement du stress éprouvé cette année-là, de la pression ressentie, de la peur d'échouer. Mais une fois le bac en poche, les portes du monde du travail ne s'ouvriront pas si facilement... a fortiori avec un bac général. Le bac prépare surtout au bac ! Les épreuves sont en effet très rarement connectées à la réalité de la vie active que ce soit la vie de tous les jours ou la vie professionnelle.  
Cependant le bac a son utilité puisqu'il est un sésame pour des études supérieures et pour la présentation à certains concours.
Les inscriptions pour les écoles après bac sont à noter ici. 
L'instruction en famille peut cependant ne pas s'arrêter après le bac car il existe différentes écoles par correspondance. Vous pourrez en découvrir certaines là. 


  • Et pour ceux qui n'ont aucune envie de s'échiner à obtenir le bac, il reste d'autres diplômes : CAP, BEP- Liste des diplômes professionnels ici.  
  • Pour ceux ayant besoin d'un équivalent bac, il est possible de tenter le DAEU (portail d'information là).  Il faut cependant avoir interrompu ses études depuis au moins deux ans ET avoir au moins 20 ans au 1er octobre de l'examen + 2 ans d'activité professionnelle ou avoir au moins 24 ans.
  • Les jeunes peuvent également choisir de passer le cadre européen commun de références pour les langues (lien), un TOEFL (test de langue- lien sur l'intitulé) ou un diplôme de compétence en langue (lien).
  • Certains entreront directement dans la vie active. Certains métiers ne demandent pas de diplôme particulier ou bien permettent une formation sur le terrain avec qualification interne.
  • Dans tous les cas il me semble important de ne pas perdre de vue qu'aujourd'hui rares sont les personnes à exercer un seul métier toute leur vie... Les changements d'orientation professionnelle sont de plus en plus courant. Ainsi es formations sont également possibles avec les centres de formation locaux en particulier GRETA, AFPA, missions locales ; mais également avec le CNAM
  • Rien n'est de toute façon définitif. Si votre jeune ne veut pas passer de diplôme pour le moment, rien ne dit qu'il ne changera pas d'avis un jour ou l'autre. La réussite à un diplôme est en partie soumise à la volonté du candidat et si le candidat n'a pas envie d'être là, ses chances de réussite peuvent s'en trouver compromises. 

 Comment choisir son orientation ? Clic sur les intitulés.

- Via des CIO
- Via le site de l'ONISEP : lien vers des tests
- D'autres tests sur Kledou (lien : tests testés et approuvés)
- Un autre test sur les métiers.net
- Fiches pratiques d'orientation : lien  (Keepschool)
- Un lien sur l'orientation Orientation pour tous
- Choisir son métier (Planète Picardie)
- Fiches métiers et interview de professionnels ici (L4Memploi-stage-formation)
- Une communauté pour s'informer avec JobIRL


Mes livres sur l'instruction en famille :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bachelière du unschooling avec mention bien !

C'est avec joie et fierté que je vous annonce que L. vient de décrocher le bac à son tour !
Cerise sur le gâteau, bac avec mention bien pour une moyenne de 15/20 !

L. est une bachelière du unschooling puisqu'aucun apprentissage ne lui a été imposé depuis son passage éclair en CP où elle s'est ennuyée...   Cette dernière année a été prodigieusement ennuyeuse car étudier pour le bac suppose un bachotage intensif, mais L. était hyper motivée, elle a donc beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat.

Instruction obligatoire dès 3 ans et nouvelle menace pour l'IEF : "Essais encore"

Proposition 1 : Instruction obligatoire dès 3 ans La mesure est annoncée, des votes sont proposés, la mesure est abandonnée pour être reproposée, non votée, reproposée, pffiou. L'entêtement finira bien par payer...

Et oui, une fois encore, on nous propose- ah non cette fois on nous promet l'instruction obligatoire dès 3 ans. Un article parmi tant d'autres ici avec la coquille habituelle : confusion "scolarité" et "instruction.

Donc une fois encore, il s'agit d'une proposition. La proposition a été déposée le 6 décembre 2017 (lien ici).**
A partir de septembre de cette année, une expérience sera déjà tentée hors métropole (plus d'informations là).

Des moyens suivront-ils ?
On nous explique que c'est indispensable pour un meilleur langage des enfants... Chouette encore plus d'enfants envoyés très tôt chez l'orthophoniste car ne rêvons pas, les petites cases suivront, les attentes seront là.

On nous dit que les enfants réussissent mieu…

Un sondage pour les familles sans école (clos)

Aujourd'hui je vous propose un sondage réservé aux familles sans école ou qui envisagent de l'être. Attention si CNED réglementé je vous demande de ne pas le compléter. En effet, le CNED réglementé ne subit pas les mêmes contrôles et nécessite l'autorisation de l'inspecteur d'académie. Je pense que pour bien représenter l'instruction en famille (avec le CNED réglementé, il s'agit d'instruction à domicile), pour éviter un nouvel amalgame qui justifierait une fois encore le rognage de droits, il est important d'obtenir un cliché sur l'instruction en famille et les cours par correspondance (CNED libre et autres cours).

L'intérêt de ce sondage est de :
- poursuivre le travail d'information auprès du grand public que je me suis fixé
- casser les préjugés, idées préconçues erronées de certains élus
- fournir un outil pour réagir face aux nouvelles menaces contre l'instruction en famille

Le sondage est à retrouver ici. Les questio…